Type de trafic

Trafic léger ? Trafic moyen ? Trafic intense ?

Trafic léger ? Trafic moyen ? Trafic intense ?

Lorsqu’il s’agit de la création d’une nouvelle chaussée
(rue, route ou autoroute) ou bien de sa rénovation, le gestionnaire
du réseau en question doit se constituer une vision d’ensemble du
projet quant aux paramètres qui vont avoir une influence capitale
pendant la durée de vie de l’ouvrage.
En tout premier lieu, il s’agit de savoir si la chaussée est
· de nature structurante,
· touristique ou
· de desserte.
Dans chacun des cas, les objectifs de longévité et d’entretien
seront différents.
En effet, dans
· le premier cas la robustesse et la durabilité seront de mise,
· dans le second, le confort et l’agrément et enfin
· dans le dernier cas, le maintien de la structure sera préféré.
Une fois la qualité d’usage retenue, le gestionnaire devra
identifier la durée de vie, qui doit être en général, supérieure
à 15 ans. Il devra également qualifier la performance au gel et
dégel. Enfin, et non des moindres, une attention particulière
devra être portée sur le trafic.
Son intensité devra être qualifiée à un instant T, mais il
devra également établir un modèle du taux de croissance du
trafic poids lourd.
Le SETRA (qui est le service technique qui intervient notamment
dans le domaine des routes - Service d’Etudes sur les Transports,
les Routes et leurs Aménagements) a défini une classification
des routes.
Les classes de trafic sont définies par le trafic moyen
journalier des Poids Lourds (i.e. des véhicules de plus 3.5 tonnes,
de poids total autorisé en charge).
Les neuf classes de trafic (de T6 - classe la plus basse - à T0,
la classe la plus haute) peuvent être regroupées en fait en trois
catégories principales :

      

· Le trafic faible soit entre 0 et 10 poids lourds / jour et par sens
de circulation,
· Le trafic moyen soit entre 11 et 50 poids lourds / jour et par
sens de circulation, et
· Le trafic intense pour des trafics au delà de 50 poids
lourds / jour et par sens de circulation.
La route doit donc répondre à des contraintes mécaniques
importantes, dues notamment :
· à la transmission motrice en accélération,
· à la giration des roues
· aux efforts exercés au freinage
La vitesse des véhicules est un élément important, mais pas
forcément primordial.
Dans ce contexte, les dispositifs de voirie installés en
chaussée, doivent bien entendu faire l’objet d’une maitrise parfaite
de leur environnement, afin d’avoir un ensemble harmonieux,
durable et pertinent.
Chez EJ, nous avons conçu toute une gamme de regards de
chaussée répondant aux différentes contraintes d’utilisation.
Notre approche de conception est une démarche générale et nous
ne laissons rien au hasard :
· nous étudions une surface appropriée d’appui du tampon dans
son cadre,
· nous cherchons et innovons le cas échéant sur la forme et la
formulation du support élastique le plus approprié,
· la surface d’appui du cadre dans le scellement fait l’objet
de toute notre attention,
· le nervurage du tampon,
· les épaisseurs de parois de fonte,
et bien d’autres paramètres - sont les ingrédients essentiels lors de
la détermination du lieu d’installation du dispositif.
Du CR à Remplissage béton, au mythique SOLO, en passant
par le BRIO et bien d’autres dispositifs, vous avez l’assurance de
trouver chez EJ, le bon dispositif, le plus adapté à votre usage
routier.

le haut de gamme de regards de chaussée trafic intense SOLO articutlé sécurisé

la manipulation aisée trafic moyen BRIO articulé

simple et fiable trafic faible et zones pavillonnaires PRESTO CRR non articulé

Lien téléchargement

envelope
Ecrivez nous aujourd'hui